Bienvenue

En 1922 quelques familles d’origine arménienne, rescapées du génocide de 1915, résidant en Belgique décidèrent de se doter de statuts afin d’organiser la vie communautaire et  de tracer des lignes de conduite permettant de préserver leur identité tout en veillant à une intégration harmonieuse dans la société belge. Depuis cette date une Assemblée de Représentants  élue tous les 4 ans désigne un comité exécutif : le  Comité des Arméniens de Belgique. En savoir plus..

Chaîne TV Histoire : VENDREDI 12 JANVIER à 20:40 - Nansen, un passeport pour les apatrides

REDIFFUSIONS : SAMEDI 13 JANVIER A 23H35 - LUNDI 22 JANVIER A 08H25 - VENDREDI 26 JANVIER A 14H05 - JEUDI 1ER FEVRIER A 14H05

DOCUMENTAIRE

Produit par IDEALE AUDIENCE

Auteur : Valentine Varela

Réalisé par Philippe Saada

Année de production:2016

Nationalité : France

Trente ans avant la Convention de Genève, le diplomate norvégien Fridtjof Nansen crée le 5 juillet 1922 un passeport auquel il donnera son nom qui, entre 1922 et 1945, protégera environ 500 000 hommes et femmes destitués de leur nationalité et devenus apatrides du fait des grands bouleversements occasionnés par la première guerre mondiale, le génocide arménien, la révolution russe. Parmi eux, Robert Capa, M. Chagall, V. Nabokov, I. Stravinsky, A. Onassis...

 https://www.histoire.fr/programmes/nansen-un-passeport-pour-les-apatrides-56596