La communauté arménienne de Belgique à proprement parler ne date que de la fin du 19e siècle, cependant, de nombreuses sources historiques mentionnent la présence ou le passage d'Arméniens.

Saint Servais (4e siècle), venu d'Arménie fut évêque de Tongres avant de s'installer à Maastricht (Hollande).

Saint Macaire, patriarche d'Antioche à 30 ans, résida à Malines et Courtrai. Il mourut à Gand en 1012.

Des marchands Arméniens étaient installés à Bruges au 14e siècle, et construisirent une demeure dans la ville. Une charte de l'évêque leur octroie la permission d'étaler leurs marchandises sur le parvis de l'Eglise Saint Donat.

En 1378 ,le roi Levon VI d'Arménie séjourne en Belgique.

Thomas Nourijanian Vanandetsi (17e siècle), meurt à Anvers et y sera enterré dans la cathédrale. Il venait d'Amsterdam où en 1695,il avait fondé une imprimerie.

Mais c'est tout à la fin du 19e siècle que quelques familles s'installent en Belgique, et elles y seront rejointes par un plus grand nombre au début du siècle suivant. Les principales raisons de l'immigration étant évidemment les massacres de Turquie et la Révolution Russe.

Dans les années 1920, quelque 1000 Arméniens rescapés du Génocide arrivent en Belgique. Le premier Comité des Arméniens de Belgique s'est constitué à cette époque sous la présidence de Monsieur Maksoud Mirtadian.

Vice-président: Mkrtitch Kalantarian, trésorier: Ardachès Emfiadjian , secrétaire: Mélinée Covandjian, conseiller: Archavir Achdjian.

Une des activités importantes des Arméniens installés en Belgique après la Première Guerre Mondiale fut l'ouverture de pas moins de quatre usines de cigarettes.

La fabrication des cigarettes ' Araks ' (Tchamkerten, Missak),'Marouf' (Matossian), 'Emfi' (Emfiadjian) ,'Davros (Missirian) procura par la même occasion de la main d'œuvre aux Arméniens qui arrivaient démunis.

La communauté a eu en location différents bâtiments pour se réunir, mais ce n'est qu'en 1980 que la première maison communautaire fut acquise.

Cela n'a pas empêché la communauté d'être très active, de garder des liens étroits avec les autres pays de la diaspora et l'Arménie.

Comme il n'y avait pas d'école, les cours d'arménien étaient donnés par des volontaires dans les familles ou au Foyer.

Parmi les professeurs bénévoles: Mlle Mélinée Covandjian, Mademoiselle Nevarte Salian.

Jusque vers les années '80, la communauté comptera à peu près mille à mille cinq cent personnes, un chiffre qui va considérablement augmenter avec l'arrivée de nombreux Arméniens en provenance de Turquie, puis de l'ex-URSS et de pays du Moyen-Orient.

 

QUELQUES DATES

Félix Neve:(1816-1893),professeur en langues orientales à l'Université de Louvain est l'un des fondateurs de l'arménologie belge et laissa un patrimoine de 120 volumes .Les Pères bollandistes Jules Matagne et Paul Peeters laissent également de nombreuses études sur l'Arménie et sa culture.

Dans les universités des cours de langue arménienne furent donnés par e.a. les Professeurs Lebon, Adontz ,Mekhitarian, Garritte,Leroy, B.Coulie.

Fin du 19e siècle: Arrivée de quelques familles arméniennes en Belgique.

1885 : premier magasin de tapis de Bruxelles fondé par Garabed Carakéhian.

Avant 1914 : famille Missirian( tabac), famille Tchamkerten, Maxoud Mihrtadiants, Artaki Tchitchek , Siragan Seropian, M.Vosganian, M.Dayan, Zarouhi Kololian, Norayr et Kissak Vrouyr, Madeleine Tchitchek –Goorickx(maison de couture), prêtre : Vramchabouh....venait de Paris

1905 : Un Belge, Edouard Joris, qui est en contact avec de nombreux Arméniens à Constantinople,(il y travaille pour la firme Singer)organise un attentat contre Abdul Hamid. L'attentat échoue. Joris est jugé et condamné à mort. Le Roi des Belges intervient en sa faveur et obtient sa grâce.

1905 : Mihran Kavafian, attaché à l’ambassade ottomane de Bruxelles finance personnellement le pavillon ottoman de l’Exposition universelle de Liège. Le commissaire turc étant peu fiable il nomme Cherbetdjian comme commissaire-adjoint.

1906 à 1909: Etudes universitaires du poète Daniel Varoujan à l'Université de Gand.

1916 : Un certain Nazim, secrétaire de la légation turque, favorable aux Arméniens, fournit à quelques familles des papiers pour passer aux Pays-Bas. Vrouyr, Mirtadiantz et Mouradian y mènent une campagne contre la Turquie et le génocide : ils font imprimer des timbres évoquant le génocide avec pour slogan: “Plans allemand, travail turc.”

1919 : Consulat d'Arménie ouvert dans les locaux de l'usine de cigarettes 'Araks',à Anvers(avenue Plantin Moretus).(Mr.D.Tchamkerten, consul; Mr.K.Barsamian, chancelier).

1920 : Création du Comité des Arméniens de Belgique, qui est l'organe officiel et exécutif de la communauté.

Les statuts datant de 1922, moyennant des modifications en 1952,1981,1987,et 1991, sont en vigueur jusqu'à ce jour la communauté est alors constituée d'environ 1000 personnes.

1920 : Création du Comité Philarménien . Présidente : la Comtesse d'Aarschot, fille de Boghos Nubar Pacha.

1920 : Le professeur Lebon, outre l'édition de nombreux ouvrages d'études arméniennes, inaugure à l'Université de Louvain un cours de langue arménienne.

1921 : Première exposition du peintre Chabanian à Bruxelles.

1923 : Création de la Chorale Armenia sous la direction de Vartan Sarkissian, élève de Komitas

1923 : Création de l'Union de la Jeunesse Arménienne d'Anvers

1924 : Création de la "Fondation Boghos Nubar Pacha" en collaboration avec la Fondation Universitaire de Belgique. Octroi de bourses universitaires pour post-gradués d'origine arménienne. Elle deviendra ensuite une asbl Œuvre des Boursiers Arméniens.

1925 : Expositions et séjour du peintre Sarkis Khatchatourian à Anvers (salle Wijnen) et à Bruxelles

1927 : Création de l'Union des Dames Arméniennes d'Anvers (asbl en 1934)

1927 : L'abbé Jean Nalbandian ouvre un orphelinat arménien à Bruxelles "Institut St Grégoire l'Illuminateur"

1927 : Opérettes "Achough Gharib" et"Archin Mal-Alan" à Bruxelles sous la direction de H. Ghazarian.

1928 : Création de la Croix Rouge Arménienne

1931 : Le professeur Nicolas Adontz ouvre, avec la collaboration de l'arménologue Henri Grégoire, une chaire de langue arménienne à l'Université de Bruxelles.

1935 : Création du Comité pour la traduction de la Sainte Bible dont fera partie le Professeur N. Adontz.

1935 : Soirées de musique classique organisée par l’Union de la Jeunesse Arménienne (janvier et décembre)

1936 : Etudes à l'Université de Bruxelles du futur Catholicos Zareh.

1937 : Publication à Vienne, en langue arménienne, du livre de Arakel Saroukhan: "La Belgique et les Arméniens"

1937 : Création d'un bibliothèque dans les locaux du club Arménien de Bruxelles

1937 : Commémoration du centenaire de la naissance de Raffi.(Salle de l’Atrium).

1939 : Création de l'unité des Scouts arméniens de Belgique.

1939 : Création du Comité de la Jeunesse de Bruxelles.

1939 : Vahan Khorassandjian fait don à la Société de l’ordre de Léopold d’une maison de maître qui a abritera le premier siège de la société, rue de la Science, 27 à Bruxelles. Il voulait remercier sa patrie d'adoption. C’est aussi lui qui financera la construction de l’église arménienne Saint-Sahak et Saint-Mesrob Serpotz, Tarkmantchaz (Saints traducteurs) de Marseille.

1941 : Création de l'unité des Guides arméniennes de Belgique

1947 : Première exécution des œuvres d'Aram Khatchatourian en Belgique

1948 : Célébration Jubilaire en l’honneur de S.S. Karékine Ier, Catholicos de Cilicie (Salle de l’Union Coloniale)

1950 : Représentation au Palais des Beaux Arts de Bruxelles de la pièce « La danseuse Espagnole » de T.Vrouyr

1951 : Célébration Jubilaire en l’honneur d’Archag Tchobanian (Hôtel Astoria)

1957  :Création du cercle de la Jeunesse Arménienne de Belgique

1957 ( ?) : Evocation théâtrale de l’Affaire Joris par T.Vrouyr

1958 : Création du Fonds des Jeunes, association qui organisera des vacances pour jeunes Arméniens. Camps de vacances de 1958 à 1962 et de 1978 à 1986, sous la direction de Mlle Hripsimée Karakashian, directrice de l’Ecole Tebrotzassère du Raincy. Elle enseigne la langue arménienne, des chants et des danses et une revue est publiée chaque semaine.

1958 : Inauguration solennelle de la plaque commémorant le passage de Daniel Varoujean à Gand dans l’entrée de la bibliothèque de l’université.

1960 : Premiers concerts dirigés par Aram Khatchatourian (Moura Limpani joue son concerto pour piano à Bruxelles et à Anvers: piano Lode Bax, violon Carlo Vanneste)

1965 : acquisition d'un terrain par le Fonds des Jeunes à Herselt-Ramsel.

1965 : Séance académique à l'Académie Royale de Belgique à l'occasion du 50e anniversaire du Génocide.

1968 :Edouard Jakhian, avocat,(élu bâtonnier en 1987) prononce son discours « Pourquoi Caïn ? » à la rentrée du barreau de Bruxelles.

1975 : Commémoration solennelle du 60e anniversaire du génocide:messe (télévisée)dans la Cathédrale St.Michel de Bruxelles. Chœurs dirigés par Ara Bartevian,soliste Louisa Bozabalian. Mr E.Emirzian est maître de cérémonie.

1976 : Création du Quatuor Sevan (O.Anastassian, E.Koyoumdjian)

1978 : Parution du premier numéro de HAY,bulletin d'information du Comité des Arméniens de Belgique. Rédacteur: Mr E. Jakhian qui est aussi le président du Comité.

1979 : A l'initiative du président Mr.E.Jakhian, le Comité des Arméniens de Belgique combattra activement afin que soit maintenu le paragraphe 30 dans un texte des Nations Unies citant le génocide arménien..

1979 : Représentation théâtrale de « Une bière pour l’héroïne » de T.Vrouyr

1979 : l'Ensemble National de Chants et Danses d'Arménie se produit au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.

1979 : Monsieur E.Jakhian, président de la Communauté Arménienne de Belgique inaugure le Premier Congrès Arménien à Paris.

1980 : Accueil des immigrés arméniens venant de l'est de la Turquie.

1980 : Acquisition d'un foyer 'Hay Doun'  rue Franz Merjay à Bruxelles.

1980 : Exposition aux Musées Royaux d'Art et d'Histoire : "L'architecture Arménienne du IVe au XVIIIe siècle "

1982 : Commémoration à Gand du 100e anniversaire de la naissance de Daniel Varoujean.

1984 : Fondation des « Arméniens Démocrates ».

1985 : L'Académie Royale de Belgique organise un colloque international de linguistique, présidé par Maurice Leroy. Thème du colloque: "La place de l'Arménien dans les Langues Indo-Européennes " Y participent également les professeurs A.Mekhitarian et F.Feydit.

1986 : Au mois de juin le parlementaire Belge, Jaak Vandenmeulebroucke fait pour la première fois rapport au Parlement Européen sur la question arménienne.

1986 : Pose de la première pierre de l'Eglise Arménienne de Belgique. Architecte : Haïk Mardikian.

1987 : Constitution du Centre Social Arménien Arpag Mekhitarian qui reprend le travail de volontaires commencé en 1980,et qui a pour but d'accueillir les réfugiés venus de Turquie.

1987 : Mayrig (le roman de H.Verneuil) devient lecture obligatoire au cours de Français dans une école néerlandophone d’Anvers.(Dames van het Kristelijk Onderwijs ») et le restera quelques années.

1988 : Constitution de "SOS Arménie" afin de venir en aide aux victimes du séisme en Arménie. La communauté se mobilise et vient en aide à l’Arménie.

1988 : Fondation du club de football : Diaspora Armenia qui en 1998 deviendra Bruxelles Armenia

1989 : Organisation à Anvers d'un concert au profit de l’Arménie retransmis en direct par les télévisions de différents pays.

1990 : Consécration de l'Eglise Arménienne de Bruxelles par L.S.S. Vaskène I et Karékine II.

1990 : Acquisition de l'immeuble et inauguration du Foyer Hay Doun à Anvers.

1991 : Exposition des dessins d’enfants (Musée d’Arménie) à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers.

1992 : Acquisition d'un immeuble par le "Centre Social Arménien Arpag Mekhitarian"

1993 : Installation de l'Ambassade d'Arménie dans les locaux du Foyer Arménien.

1993 : H.Anastassian organise le premier concours Amadeus à travers l’ Arménie et durant plus de vingt ans il récompensera des jeunes talents musicaux.

1994 : Nomination d'un consul honoraire de l'Arménie à Anvers (Mr.Haig Arslanian)

1994 : Inauguration de la ferme à Azada en Arménie, qui est une réalisation de SOS-Arménie-Belgique. Les finances proviennent aussi de nombreux donateurs belges.

1994 : Fondation de la troupe de danse HAIQ.

1995 : Semaine Arménienne à Dendermonde.

1996 : Un camion d’aide humanitaire pour le Karabagh organisée par A. Akayyan, ramène un Khatchkar repéré par H.Anastassian.

1997 : Inauguration à Ixelles (Square Michaux) du Khatchkar d’Arménie, en mémoire des victimes du Génocide en présence d’officiels et du bourgmestre d’Ixelles Yves de Jonghe d’Ardoye.

1998 : Football Club Bruxelles Armenia inscrit à l’Union belge de football.

2000 : Djivan Gasparyan se produit au Festival de Torhout World.

2001 : Fondation à Anvers du groupe de danse ‘Barekamutiun’

2003 : Jean Baptiste Baronian (écrivain) devient Académicien de l’Académie Royale de Belgique et succède à Thomas Owen.

2004 : Professeur B.Coulie, éminent arménologue, nommé recteur de l’Université de Louvain le Neuve.

2004 : à l’Université de Gand rencontre littéraire arméno-flamande sur le thème « Daniel Varoujan et Emile Verhaeren »

2004 : Me E.Jakhian nommé à la tête de la Fondation Bernheim, deuxième établissement d’utilité publique du pays par l’importance de son patrimoine et de ses actions.

2004 : Talar Dekrmanjian en finale du concours Reine Elisabeth Chant.

2005 : Aïda Kazarian (peintre) devient Académicienne à l’Académie Royale de Belgique (première femme à entrer dans la section ‘peinture’).

2005 : Parution du livre « Schoonselhof nu », sur le cimetière d’Anvers. Un chapitre est consacré à la communauté arménienne. Plusieurs Arméniens y sont enterrés sous des pierres tombales en forme de Khatchkar.

2005 : Sergey Khatchatryan remporte le 1er prix du concours Reine Elisabeth Violon.

2005 : Fondation Centre Culturel Araks à Liège.

2006 : La Fondation Boghossian acquiert la Villa Empain qui deviendra centre de Dialogue entre les Cultures d’Orient et d’Occident

2006 : Fondation de BACC : Belgian Armenian Chambre of Commerce (Valéry Safarian)

2007 : Soirée au « Carré » de Willbroek avec la communauté et l’équipe nationale arménienne de football au terme du match Belgique-Arménie.

2008 : Caroline Safarian publie sa pièce "Papiers d'Arménie ou sans retour possible" qui a été jouée dans différents théâtres de Belgique

2008 : L’Eglise Sainte Marie-Madeleine est au programme de la Journée du patrimoine.

2008 : Fondation de “Sociaal - Culturele Vereniging Armeense Diaspora 'Ardia’”Antwerpen.

2009: Publication du livre de Chakè Matossian: "Des admirables secrets de l'Ararat. Vinci, Dürer, Michel-Ange sur les traces d'Er et de Noé".

2009 : L’actrice Barbara Sarafian est en 13e place dans le Top 25 des Flamands les plus formidables de la décennie

2009 : Exposition « Arménie » à Celles.

2010 : Installation d'un Khatchkar à Banneux selon les voeux de S.Galestian.

2010 : Grandes Conférences Wolubilis : « Arménie, un génocide qui n’en finit pas » E. Jakhian

2011 : Championnat d’échecs de Belgique remporté par M. Hovhanisian

2012 : Conférence de Marie-Aude Baronian sur Atom Egoyan (Mémoire et Cinéma) à l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique

2012 : Conférence-débat à l’ULB «Être Arménien en Belgique »

2013 : Inauguration de l’Eglise Evangélique Arménienne de Bruxelles

2013 : Alex Miskirtchian (de Liège) Champion d’Europe de boxe.

2013 : 14 juin inauguration du Centre Culturel Arménien de Belgique.

 

LES PRESIDENTS DU COMITE DES ARMENIENS DE BELGIQUE, DE 1922 A NOS JOURS.

Maksoud Mirtadianz,

Pierre Mouradian,

Vertanès Mardikian,

Hampartzoum Emfiadjian,

Vartan Mourdikian,

Edouard Jakhian,

Arpag Mekhitarian,

Noubar Devletian,

Ara Vrouyr,

Noubar Devletian,

Michel Mahmourian,

Nourhan Gayda,

Philippe Barsamian,

Michel Mahmourian,

Ara Vrouyr