Le 13 octobre, l’Université d’Etat de l’Artsakh et l’Université catholique de Louvain en Belgique ont signé une Déclaration de Coopération à Stepanakert.
La déclaration a été signée, en Artsakh, par le Recteur de l’Université d’Etat, Manush Minasyan, et en Belgique, par le Recteur de l’Université catholique de Louvain, Rik Torfs.
L’UCL était représentée à Stepanakert par le Professeur Bernard Coulie.

Honte aux Turcs (et à nous…)

Maroun Labaki, Le Soir, 14 octobre 2014

C’est insupportable! Allons-nous assister en direct à la chute de Kobané, sur nos écrans, sur les réseaux sociaux? Depuis des jours, la petite ville kurde tremble et vacille sous les coups furieux des soldats de Daesh, mais son sort paraît désespéré.   C’est insupportable! Cette mort annoncée, quasiment acquise, de milliers de personnes, dont des centaines de civils, qui vont être au préalable éventrés, mutilés, violés, niés dans leur humanité… Nous sommes pourtant en 2014, pardi!

A l’heure où la Belgique fête le 50ème anniversaire de l’immigration turque, Dogan Özgüden publie ses Mémoires d’un journaliste patriote rendu apatride.  Il y aborde un aspect ignoré de cette immigration: l’exil politique. Menacé avec son épouse, Inci Tugsavul, de peines allant jusqu’à 300 ans de prison dans des procès d’opinion en Turquie, le rédacteur en chef d’Info-Türk est, à Bruxelles, la figure de proue de l’immigration turque progressiste. Il nous raconte ses combats et déplore l’organisation du festival Europalia-Turquie en 2015. 


Propos recueillis par Anne-Marie-Mouradian