Frédérique Ries (MR) - #2

  • En Avril 2019, elle a publiquement critiqué le comportement de son parti concernant la proposition de loi pénalisant la négation des génocides, mais qui n’incluait pas le Génocide des Arméniens.