Public Radio of Armenia - 14/05 

On a working visit to Brussels, Armenian Prime Minister Nikol Pashinyan visited the headquarters of the European Council, where he was welcomed by European Council President Donald Tusk.

Nikol Pashinyan joined the leaders of Eastern Partnership-member States for an official dinner hosted by President of the European Council Donald Tusk on the occasion of the Eastern Partnership 10-year anniversary.

LaLibre.be – 12/05 - Contribution externe 

Une opinion signée par plusieurs représentants politiques de différents partis (1).

Ce 12 mai marque le 25ème anniversaire de l'accord de cessez-le-feu du conflit entre le Nagorno Karabakh/Artsakh et l’Azerbaïdjan, signé par la République du Haut-Karabakh, la République d'Azerbaïdjan et la République d'Arménie. Cet accord trilatéral a mis fin à une guerre sanglante déclenchée contre le peuple arménien d'Artsakh qui luttait pour vivre dans la liberté et la dignité au sein de leur patrie ancestrale.

LaLibre.be - Christophe Lamfalussy - 08/05

Le Premier ministre arménien, héros de la révolution de velours, défend l’ambition de son gouvernement dans cette interview à La Libre Belgique. Interview.

Vous avez assisté à votre première commémoration du génocide arménien en tant que Premier ministre. Quel est votre sentiment ?

LaLettreA - 09/05

C'est une drôle d'audience qui se tiendra le 16 mai : les représentants de Bakou comparaîtront devant le tribunal de commerce de Paris à la suite d'une action engagée par Victory Capital. Dirigé par Sihame Arbib, ce cabinet devait recruter des députés favorables à l'Azerbaïdjan après la victoire d'Emmanuel Macron. [...]

 LaLibre.be - Christophe Lamfalussy - 02/05

International. Le vote des députés belges, le 25 avril, est un choc pour les Arméniens. Comment convoquer un tribunal quand tous les acteurs du génocide sont morts ? À Erevan, le musée poursuit sa quête de vérité. (...)

Het Laatste Nieuws - 09/05

CD&V heeft Yasin Gül uit de partij gezet omdat hij in een filmpje zijn sympathie voor de Grijze Wolven, een extreemrechtse en ultranationalistische Turkse beweging, liet blijken.

 BX1 TV – 29/04 -  Le conseiller communal Yusuf Benhur Ergen a annoncé ce lundi, lors du conseil communal de l’après-midi, qu’il rejoignait les rangs de DéFI, après avoir quitté le MR. Il s’agit de la première défection MR de cette législature.

“J’ai décidé de rejoindre DéFI pour les valeurs et les engagements portés par le parti et notamment en termes de bonne gouvernance, d’éthique, de valeurs humaines et de travail d’équipe” annonce-t-il dans un communiqué. “Les derniers événements survenus lors de la commémoration du génocide des Arméniens, des Araméens et des Grecs pontiques du 24 avril me confortent dans ma décision d’adhésion au parti DéFI qui a toujours été cohérent dans son positionnement sur ce sujet.

Un reportage d’ARTE sur le développement des technologies en Arménie. 

A (re)voir sur : https://www.arte.tv/fr/videos/089791-000-A/armenie-la-silicon-valley-du-caucase/

Direction l'Arménie, qui, il y a un an, vivait sa révolution de velours. Le pays mise depuis une dizaine d'années sur le secteur des nouvelles technologies. En arrivant au pouvoir, le premier ministre Nikol Pachinian a promis de faire du développement de ce marché l'une de ses priorités. Aujourd'hui, les acteurs du secteur attendent beaucoup de l'action du nouveau gouvernement.

RTBF Info  - Soir Première - 25/04 

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_il-n-y-aura-pas-de-penalisation-du-negationnisme-du-genocide-armenien?id=10204852

La Chambre a adopté la proposition de loi élargissant la répression du négationnisme des génocides. Elle concernera désormais aussi le génocide rwandais et le massacre de Srebrenica.  Malgré qu’il soit reconnu par la Belgique, le génocide arménien reste hors du champ de la loi.