Welkom

In 1922 besloten enkele  Armeense families statuten te ontwerpen die als richtlijn zouden dienen voor een communautaire samenleving  met het oog op een vlotte integratie maar ook het behoud van hun eigenheid. Na  vierjaarlijkse verkiezingen benoemt sindsdien een algemene raad van vertegenwoordigers  een uitvoerende macht: het Armeens Comité van België. Meer Info...

 

Info Collectif VAN - « L’agence Aleppo News Agency a rapporté que les tirs incessants de roquettes des forces rebelles – apparemment un grand nombre d’entre eux seraient des Turcs ou des islamistes radicaux – se poursuivent dans le quartier de Nor Kiugh, mettant en danger les civils et causant des destructions massives. La communauté arménienne d’Alep est au bord de la disparition. Les institutions de la communauté arménienne de Nor Kiugh ont également subi de lourds dégâts » De plus, le gouvernement turc a complètement stoppé les eaux de l’Euphrate, les empêchant de s’écouler en Syrie : en quelques jours, 7 millions de Syriens n’ont plus eu ni eau ni électricité. Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru sur le site Asbarez le 4 juin 2014.


La communauté arménienne d’Alep au bord de la disparition

ALEP—Les tirs continus de roquettes des forces rebelles sur le quartier principalement peuplé d’Arméniens de Nor Kiugh à Alep a obligé les autorités à déclaré le quartier zone sinistrée, et la survie de la communauté arménienne de la ville est menacée.

L’agence Aleppo News Agency a rapporté que les tirs incessants de roquettes des forces rebelles - apparemment un grand nombre d’entre eux seraient des Turcs ou des islamistes radicaux – se poursuivent dans le quartier de Nor Kiugh, mettant en danger les civils et causant des destructions massives.
Les immeubles d’habitation de Nor Kiugh ont été détruits ou partiellement démolis, tandis que les centres communautaires et les commerces locaux arméniens ont été endommagés en raison du bombardement perpétuel.

Les résidents de Nor Kiugh fuient le quartier. Certains se dirigent vers la ville côtière de Latakia qui est déjà surpeuplée par les réfugiés arméniens qui avaient fui les groupes terroristes affiliés à Al Quaeda lors de l’attaque de Kessab il y a quelques mois.

D’autres cherchent refuge dans des quartiers d’Alep ne se trouvant pas encore sous le feu des tirs de roquettes, tandis que d’autres encore se réfugient dans l’église Saint Grégoire l’Illuminateur, qui a été endommagée en début de semaine par les attaques des rebelles.

Les institutions de la communauté arménienne de Nor Kiugh ont également subi de lourds dégâts, entre autres les écoles Karen Jeppe Jemaran, Zavarian et Sahakian, ainsi que les jardins d’enfants Zavarian et Sahakian, les écoles catholiques arméniennes de la Sainte Trinité et Zvartnots, l’imprimerie Arevelk, le centre clinique et social de la Armenian Relief Society et des immeubles d’habitation dont le propriétaire est la prélature.

Les bureaux et les magasins détenus par des Arméniens ainsi que les résidences sont complètement ou partiellement détruits, ce qui rend la vie insupportable pour les citoyens de la ville.


©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 6 juin 2014