Le CCAF tient Erdogan pour responsable de l’assaut lancé contre Kessab

Le Bureau national du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France dénonce avec la plus grande énergie l’assaut lancé contre Kessab, par des forces armées dites “djihadistes“ venues de Turquie. Ce bourg situé au nord de la Syrie abrite l’une des dernières communautés arméniennes de la région. Et il n’est pas innocent qu’il soit visé, alors que le monde s’apprête à commémorer les cent ans du génocide de 1915.
Aucune cause, ni religieuse ni politique, ne justifie de s’en prendre à des villages civils qui ne demandent qu’à vivre en paix. Le CCAF tient les autorités turques pour responsable de ces agissements terroristes lancés depuis leur territoire et qui sont en train d’entrainer de nombreuses pertes humaines et un nouvel exode de qu’il reste d’Arméniens dans la région. Il appelle le gouvernement français à réagir et à peser de tout son poids sur le gouvernement Erdogan et les forces syriennes qui bénéficient de son soutien pour que cesse immédiatement cette attaque et que soit garantie l’intégrité physique des Arméniens de Syrie.

Paris, le 23 mars 2014

Bureau national du CCAF (Conseil de coordination des organisations arméniennes de France)

Mourad Papazian
Ara Toranian
coprésidents du CCAF