André Manoukian, le jazzman déraciné

Rfi.fr - La Bande passante - 09/01

La session live avec André Manoukian pour son nouvel album Apatride.

"L’Orient, les miens en furent chassés. Longtemps je fus allergique à ses excès, son sucre, sa passion. Jusqu'aux retrouvailles, autour d’un piano :

- Pourriez-vous me jouer quelque chose d'arménien ? Une vague mélodie de ma grand-mère égrenée d'un doigt hésitant.

- On dirait du Satie...

Et me voilà parcourant sur mon clavier de nouveaux territoires sonores, armé de tambours sacrés iraniens, d'un violoncelliste turc, d'une chanteuse syrienne, d'un duduk arménien, de rythmes «Alaturka», repoussant les frontières mentales pour dessiner les contours d'un paradis perdu, entre Vienne et Samarkhande, à la recherche d'éclats de spleen, pour retrouver, le temps d'un concert, l’âme de mes ancêtres." André Manoukian  

Par Alain Pilot

http://musique.rfi.fr/emission/info/bande-passante/20180109-andre-manoukian-le-jazzman-deracine http://musique.rfi.fr/player/edition/andre-manoukian-le-jazzman-deracine/147075