Le RESIRG (asbl) organise: 

1. CONTEXTE  

La mémoire en est encore vive chez tous.  D'avril à juillet 1994, le RWANDA est le  théâtre d'un génocide qui aura ravagé le  pays, emportant plus d’un million de  Tutsis, des Hutus qui ont voulu s’opposer  à cette entreprise destructrice, ceux qui  ressemblaient aux Tutsis, ceux qui ont  tenté de les cacher, ainsi que dix des  Casques Bleus Belges, ces soldats de la  paix du mandat de l’ONU.  

Dans un monde où nous sommes déjà  entrés dans l'ère, notamment, de  radicalismes et de nationalismes de tous  bords, l'être humain se pose nombre de  questions sur son avenir, en particulier sur  la garantie de non répétition de ce qui est  arrivé par le passé. Proclamé au  lendemain de la Deuxième Guerre  mondiale, le "Plus jamais ça" peut-il  devenir réalité ? 

 
Dans le cadre du programme de Jeune Ambassadrice de la Diaspora en Belgique, nous avons le plaisir, avec la Commission Jeunesse du CAB, de vous inviter à la première soirée d'information au rapatriement vers l'Arménie.
En tant qu'Arménien/ne de la Diaspora, beaucoup d'entre nous avons le souhait, si pas le rêve, de pouvoir un jour vivre en Arménie. Et si le moment était venu? Et si c'était la meilleur manière de contribuer au développement de l'Arménie?
Cette première soirée a pour but de répondre aux questions générales que vous pouvez vous poser: la procédure à suivre, le déménagement de vos biens, la scolarité des enfants, le travail, l'intégration, le service militaire, etc.
Vous avez également la possibilité de nous adresser vos questions dans le formulaire d'inscription obligatoire
Lors de la soirée, nous aurons plusieurs invités, notamment Hovhannes Aleksanyan de l'Office du Haut-Commissariat aux Affaire de la Diaspora pour répondre à vos questions et des témoignages de belgo-arméniens qui ont déménagé en Arménie.
La soirée se terminera par un drink en bonne compagnie.
 
Heure: de 17:00 à 19h30
Où: Rue du Gaz 83, Bruxelles
Formulaire d'inscription obligatoire: https://forms.gle/wjhTh7UqBH5GFcju8

Brussels 09 July 2021 by EAFJD-

The school in Khramort village of Artsakh/Nagorno Karabakh to be renovated on the joint initiative of the EAFJD and the Belgian French-speaking friendship group with Artsakh.

On the joint initiative of the European Armenian Federation for Justice and Democracy (EAFJD) and the Belgian French-speaking friendship group with Artsakh, the necessary funding has been provided for the renovation of the secondary school of the village of Khramort in the Askeran region of the Republic of Artsakh/Nagorno Karabakh. Exterior and exterior renovation work will be carried out, a sanitary unit and a modern, well-equipped school canteen will be built, classrooms will be modernized and transformed into collaborative classrooms. A new heating system will be installed.  

Le 24 octobre 2021, dans la ville de Grammont, à l’initiative de familles arméniennes locales, a eu lieu la cérémonie d’innauguration d’un khatchkar dédié à la mémoire des victimes du génocide de 1915.
L’ambassadrice de la République d’Arménie en Belgique, Anna Aghadjanyan, le bourgmestre de Grammont, Guido de Padt, et la deuxième échevine, Kristin Vangeyte, ont prononcé des discours de bienvenue.
Le khatchkar commémoratif a été béni par le Père TerKhachatur Frangyan (Almelo-Pays-bas) et le Pasteur de Grammont, Frans Hutchinson.

24 Sept. 21 - 19:00

[FR] Auditeur international, Alain débarque dans une petite république auto-proclamée du Caucase afin d’étudier l’éventuelle ouverture de son aéroport. Au contact des habitants du Haut-Karabagh et d’un mystérieux enfant, Alain s’ouvre à un monde nouveau et risque le tout pour le tout.
En présence de la réalisatrice Nora Martirosyan et du comédien principal Grégoire Colin.

Artiste et cinéaste, Nora Martirosyan vit à Montpellier. Après des études à l’Académie des Beaux-Arts en Arménie, son pays natal, elle parcourt l’Europe et sort diplômée de la Rijksakademie van Beeldende Kunsten à Amsterdam et du Fresnoy. Elle partage sa vie entre l’enseignement du cinéma et de la vidéo et la réalisation de films, primés dans des festivals de cinéma tels que Belfort ou le FID. Si le vent tombe est sont premier long métrage et est le premier film arménien en Sélection Officielle du Festival de Cannes depuis 1965.

Le film peut être visionné après sa diffusion en première sur Sooner.

https://youtu.be/-J_UELhKFJA 

Calendrier

Aucun événement trouvé