« Si le vent tombe »

Cinergie.be - 04/06

Le Festival de Cannes a annoncé mercredi 3 juin la Sélection officielle très spéciale de son édition 2020.

Parmi les 56 films retenus, « Si le vent tombe » de la réalisatrice arménienne Nora Martirosyan, est coproduit par Kwassa Films en Belgique, Sister Productions en France et Aneva Production en Arménie, avec le soutien du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.  

Le film suit le parcours d'Alain, un auditeur international français, qui vient expertiser l’aéroport d’une République auto-proclamée du Caucase afin de donner le feu vert à sa réouverture. En tant que professionnel expérimenté, Alain mène la tâche qu’on lui a confiée avec beaucoup de sérieux. Au fur et à mesure de l’avancée de l’audit, à travers les entretiens avec les employés de l’aéroport et ses déplacements, il découvre un pays qui n’existe que sur certaines cartes mais qui est bien là dans la réalité, avec sa population, son gouvernement, ses institutions, ses champs de culture. Edgar, un petit garçon du coin, erre autour de l’aéroport et se livre à un étrange commerce. L’homme et l’enfant finissent par se rencontrer…

Pays : Arménie/France/Belgique   Genre : fiction   Date de sortIe : 2020   Réalisatrice: Nora Martirosyan

Comme l’a expliqué Thierry Frémaux, son Délégué général, le Comité de sélection du festival de Cannes était en plein travail quand la manifestation a été annulée. Le Festival a toutefois jugé primordial de terminer sa sélection et de communiquer la liste des films qu'il aurait aimé programmer. Ces films se retrouveront dans plusieurs festivals amis qui arrivent dans les prochains mois comme Telluride, Toronto, Deauville, San Sebastian, Pusan, Angoulême (pour le cinéma français), Morelia, New York, Lyon, Rome, Rio, Tokyo, Mumbaï, Mar del Plata et Sundance.