Procès Dink : l’un des avocats de Hrant Dink retrouvé pendu dans son appartement à Istanbul

Hakan Karadag, l’un des avocats s’occupant du procès intenté contre les suspects de l’assassinat du journaliste Hrant Dink a été retouvé vendredi pendu dans son apprtement d’Istanbul situé dans le quartier de Þehremini.La police a emporté le corps afin de procéder à une première enquête.

Cela ressemble à un suicide mais cependant, aucun officiel n’a encore fait de rapport sur la cause de sa mort.

Le corps de Hakan Karadag a été emmené de sa maison de Cihangir vers le Conseil Médico-légal de Médecine pour une autopsie. Le tueur à gages Ogün Samast avait menacé Karadag dans une salle du tribunal lors d’une audition.

Selon un témoin un ami de Karadag a fait irruption dans sa maison quand il s’est inquiété après n’avoir plus reçu de nouvells quelques jours de suite. Il a trouvé le corps de Karadag accroché au plafond. La Police a étudié la scène du drame.

En attendant, ses parents se sont précipités au Conseil Médico-légal de Médecine dans l’après-midi. Les parents ont affirmé qu’ils ne croyaient pas qu’il se soit donné la mort. Son oncle Habip Karadag a dit aux journalistes : « je l’ai juste vu hier, il n’avait pas de propos suicidaires. Il a dit qu’il avait une affaire qu’il devait réglé et est parti en disant « espérant te voir dans l’après-midi ».

Ogün Samast, l’adolescent qui a tué Hrant Dink en janvier 2007, avait dit à Karadag dans la salle d’un tribunal : « Vous feriez mieux de ne pas visiter la prison » avec un geste de menace.

Karadag a déposé une plainte officielle devant un juge. Ogun Samast a objecté qu’il n’avait aucune intention de le menacer, disant qu’il a seulement dit à Karadag de ne pas l’insulter.

Dans un communiqué l’Association Française des Avocats et Juristes Arméniens (AFAJA) s’est déclarée "attristé" par la disparition d’Hakan Karadag.

"C’est avec une profonde tristesse que l’Association Française des Avocats et Juristes Arméniens (AFAJA) a appris le décès brutal de notre confrère et ami Hakan Karadag, retrouvé pendu à son domicile.

Turc originaire du Kurdistan, engagé dans la défense des droits humains, Hakan Karadag était l’un de nos confrères les plus actifs au sein du collectif d’avocats en charge de la défense des intérêts de la Famille Dink , au procès des auteur et complices présumés du fondateur du Journal Agos.

L’AFAJA a perdu un ami et sa disparition, quelle qu’en soit la raison, laissera un vide qui sera difficile à combler dans les rangs de ceux qui se battent pour la Justice et la Vérité en Turquie et qui exigent que toute la lumière soit faite sur les commanditaires de l’assassinat du journaliste turco-arménien Hrant Dink.

L’AFAJA exprime ses sincères condoléances à sa famille et ses confrères turcs".

 

www.armenews.com