Arménie : le principal opposant interpellé, la contestation se poursuit

FRANCE 24 - 23/04   

Le chef de la contestation en Arménie, le député Nikol Pachinian, a été interpellé dimanche, alors que les manifestations se poursuivent contre l'ancien président Serge Sarkissian élu Premier ministre avec des pouvoirs renforcés.

Le reportage de France 24 sur:  https://youtu.be/R_aoSn5OkIA

La crise politique qui secoue l'Arménie depuis dix jours s'est aggravée. Dimanche 22 avril, le chef de la contestation et député de l'opposition Nikol Pachinian a été arrêté lors d'une nouvelle manifestation dans la capitale Erevan contre l'ancien président Serge Sarkissian, élu Premier ministre avec des pouvoirs renforcés.

Selon le Parquet général arménien, Nikol Pachinian, ainsi que deux autres députés d'opposition, sont accusés d'"avoir violé de manière répétitive et grossière la loi sur les manifestations" et ont été interpellés dimanche "au moment où ils commettaient des actes dangereux pour la société".

Le parquet n'a pas précisé où se trouvait actuellement l'opposant, qui bénéficie d'une immunité parlementaire et ne peut être arrêté qu'avec l'accord du Parlement.

Au total, la police a annoncé avoir interpellé des centaines de manifestants, alors que sept protestataires ont demandé une assistance médicale, selon le ministère arménien de la Santé.

"Préoccupation" de l'Union européenne

De son côté, l'ambassade des États-Unis à Erevan a appelé, dans un communiqué, "le gouvernement à faire preuve de retenue pour permettre une protestation pacifique (...) et ceux qui utilisent leur droit à la liberté de rassemblement à agir de manière responsable et à éviter des violences".

La délégation de l'Union européenne en Arménie a exprimé sa "préoccupation" devant l'aggravation de la crise dans ce pays de 2,9 millions d'habitants, en appelant à chercher "d'urgence une solution via des négociations".

Dans la matinée, une tentative de négociations entre Nikol Pachinian et le Premier ministre Serge Sarkissian, réunis devant les caméras de télévision dans un grand hôtel de la capitale arménienne, a échoué.

Alors que la Constitution interdit au président d'effectuer plus de deux mandats, ce dernier avait fait voter en 2015 une réforme controversée donnant l'essentiel des pouvoirs au Premier ministre et rendant les fonctions du président largement protocolaires.

Au-delà des manoeuvres de Serge Sarkissian pour rester au pouvoir après plus d'une décennie au poste de président, les manifestants reprochent à cet ancien militaire de 63 ans de n'avoir pas su faire reculer la pauvreté et la corruption, alors que les oligarques ont toujours la haute main sur l'économie du pays.

DPCalendar Upcoming

21 Sep
HAYDOUN en Fête ! CONCERT de Harutyun CHKOLYAN pour l'Anniversaire de l'Indépendance de l'Arménie - 21/09
Date 21.09.2019 19:30

indpendance fte bis

25 Oct
CONCERT: TSIRANI ENSEMBLE (Armenia) - 25/10
Date 25.10.2019 20:00

Vendredi 25 octobre 2019 de 20:00 à 23:00
Organisé par Muziekpublique - muziekpublique.be
Théâtre Molière - Galerie de la Porte de Namur, 3 Square du Bastion, 1050 Bruxelles

Tsirani Ensemble :
Georgy Minasyan: duduk, shvi
Davit Avagyan: tar
Mariam Mirzoyan: oud
Gor Ghalmukhyan: percussion
Artak Asatryan: solo duduk, artistic direction


Info & tickets NL: https://bit.ly/2ZN0KMu
Info & billets FR: https://bit.ly/2OOU8wb
https://fr-fr.facebook.com/events/471868860272278/

En Arménie, les abricotiers poussent dans la vallée de l’Ararat et au pied des montagnes adjacentes. Le fruit à la peau feutrée est donc présent dans de nombreux aspects de la vie arménienne : Il y a plusieurs siècles, les rois arméniens portaient des robes couleur d’abricot, de grands compositeurs arméniens tels que Komitas et Ashough Djivani ont composé des chansons portant le titre « L’Abricotier » et ce n’est sans doute pas un hasard si le duduk, l’instrument national à anche double, est fabriqué à partir de bois d’abricot.

L’ensemble Tsirani, ou Ensemble de l’abricotier, a bien choisi son nom pour interpréter la musique et les chansons traditionnelles arméniennes dans toute leur diversité: ils reprennent des mélodies médiévales, la musique folklorique et celle des troubadours, des compositions de Komitas… Leur ensemble instrumental et vocal partage toute la palette de sons et d’émotions présentes dans la musique arménienne. A travers cette musique séculaire, nous goûtons la douceur des fruits, de la culture et de l’histoire arménienne.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=14&v=8fbchaE0EyI

20 Nov
CONCERT The NAGHASH Ensemble of Armenia - 20/11
Date 20.11.2019 20:00

The Naghash Ensemble en tournée en Europe avec « Songs of Exile »

« Trois brillantes chanteuses et quelques-uns des meilleurs musiciens d’Arménie au duduk, à l’oud, au dhôl et au piano. » ADK

Vendredi 20 novembre 2019 à 20h00

De Singel (Blauwe zaal), Desguinlei 25. B 2018 Antwerpen

Tickets +32 (0)3 248 28 28 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

14 Déc
CONCERT Nara NOÏAN et Vardan HOVANISSIAN - 14/12
Date 14.12.2019 20:00

Nara Noïan & Vardan Hovanissian présente - « Oriental Express »

Un dialogue entre l’Orient et l’Occident.
Un espoir pour un monde meilleur, un monde sans peur.
“Oriental Express” est un cri du cœur, un appel à la Paix, à l’écoute de l’être humain.
C’est l'histoire d'une femme nomade à travers l’exile, l’amour, la passion, la rupture, la maternité, le voyage, la sensualité, la colère aussi.

Au programme, des compositions de Nara Noïan issues de ses 7 albums : « Bradyaga », « Cristal », «Kino », « Oriental Express », «NR 5 » « Shadows & Lights », « Les regrets inutiles » et des musiques traditionnelles russes et arméniennes.
« Oriental Express » est le fruit d’une vie de Nara Noïan, artiste française, née « Anna-Naïra Pavlovna Mnoian » à Erevan, en république soviétique d’Arménie, et immigrée en France en 1990, juste avant la chute de l’Union Soviétique.
Elle rencontre en Belgique Vardan Hovanissian grace au groupe « Arax » fondé par Tigran Ter-Stepanian.
Une grande complicité et amitié s’installe entre Vardan, Tigan et Nara. Ils collaborent ensembles depuis 2007.
Musiques de paix, vagabondes, joyeuses, sensuelles et mélancoliques parfois.
L’univers personnel développé dans ses compositions donne envie de prendre la route, de se perdre dans les confins du rêve et de l’inconscient et d’être transporté, aux sons du duduk, shvi, clarinette, de piano et de la voix sur les sentiers de son exil.
Un spectacle très féminin et humaniste, tout en émotion, grâce, élégance, joie, engagement, douceur, avec de l’humour et de la séduction.