Protestation de Willy Kuijpers concernant la persécution des élus kurdes

Réagissant à la persécution de plusieurs bourgmestres et élus dans le Kurdistan de Turquie, le bourgmestre de Herent Willy Kuijpers a envoyé le 27 décembre 2010 une lettre de protestation  à l'ambassadeur de Turquie Murat N. Ersavci.

Après avoir précisé que plusieurs familles en provenance de Turquie habitent dans sa commune, M. Kuijpers dit: "J’ai plusieurs fois eu l'occasion de visiter votre pays et je dispose directement et indirectement de beaucoup d’informations sur votre société. Comme vous le savez, les conditions de négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne sont bien définies par le Conseil du 3 octobre 2005. Le respect de la Convention européenne pour les droits de l’homme en est une partie importante."

M. Kuijpers rappelle dans sa lettre que la liberté d'expression et les droits des peuples de Turquie sont violés par des juges et procureurs de la république et les citoyens de Turquie subissent toujours une discrimination relative aux droits sociaux et juridiques.

"De cette constatation, je me permets de dire que la condamnation et l’incarcération de 28 bourgmestres et 19 mandataires, élus librement et démocratiquement, est totalement inadmissible," dit le bourgmestre de Herent. Il demande à l'ambassadeur turc de transmettre sa lettre de protestation au parlement et au gouvernement turcs.

 www.info-turk.be