Inauguration à Paris de "l’Allée Zabel Essayan"

08/03 - L' « Allée Zabel Essayan », du nom de la célèbre romancière,  journaliste et militante arménienne (1878-1943) a été inaugurée à Paris,  jeudi 08 mars, par Anne Hidalgo, maire de Paris, à l'occasion de la Journée Internationale des Droits Des Femmes.  

Etaient également présents : Patrick Klugman, adjoint à la Maire de Paris, en charge des relations internationales et de la Francophonie ; SE M. Viguen Tchitetchian, Ambassadeur de la République d’Arménie en France ; Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement ; François Vauglin, Maire du 11e arrondissement

Le Conseil de Paris de janvier 2017 décida de rendre hommage à la femme de lettres arménienne Zabel Essayan, née Zabel Hovhannessian (Constantinople, en 1878 - disparue en Transcaucasie, en 1943), militante des droits humains, en attribuant son nom à une partie du terre-plein central du boulevard de Ménilmontant, commençant avenue de la République et finissant rue de Tlemcen et rue Spinoza. Elle s'installa à Paris vers 1895 où elle suivit les cours de littérature et de philosophie à l'université de la Sorbonne ainsi qu'au Collège de France. 

Dans son chef d'oeuvre, "Dans les ruines" paru en l 1909,  Zabel Essayan conte par le menu ce que ses yeux distinguent, ce que ses oreilles entendent, ce que son cœur ressent: le massacre en quelques jours de plus de trente mille Arméniens en Cilicie. Empreint de la violence qui l’entoure, le récit de la journaliste décrit avec une puissance rare l’atrocité des massacres et l’impuissance d’une civilisation aux abois face au nationalisme délirant des Jeunes-Turcs. "Dans les ruines" est un témoignage à résonance universelle, il parle pour tous les génocides d’hier et d’aujourd’hui.

Hay Business Directory

metiers