Communiqué de presse d’ "Ibuka Mémoire & Justice" suite à l’arrestation de Félicien Kabuga

Nous reproduisons ci-dessous un communiqué annonçant l'arrestation en mai dernier en France de l'un des principaux responsables du génocide des Tutsis au Rwanda, en 1994, il y a 26 ans.

La traque indispensable des auteurs de ce crime se poursuit. Ceux qui y contribuent n'agissent pas seulement au bénéfice des victimes du crime, ils servent la cause de la justice en notre nom à tous.

" 17 mai 2020

 L’arrestation de Félicien Kabuga, ce samedi 16 mai à Asnières-Sur-Seine (France), est un moment important pour les rescapés du Génocide commis contre les Tutsi du Rwanda en 1994.
Félicien Kabuga était à la tête du conseil d’administration de la Radio-télévision des milles collines (RTLM), qui fut l’outil principal de propagande criminelle depuis sa création en 1993 jusqu’au génocide perpétré contre les tutsis du Rwanda en 1994.
Il était en fuite depuis 26 ans, passant par différents pays grâce à son pouvoir financier mais aussi à travers la protection de ses complices et de sa famille. Nous demandons aux autorités françaises de continuer leurs enquêtes et de ne pas laisser impunies les personnes qui ont facilité sa fuite.
Ibuka M&J Belgique espère fortement que le procès de M. Kabuga sera à la hauteur de tous les chefs d’accusation portés à son encontre. Cette procédure judiciaire marquera un pas significatif pour rendre justice aux victimes et lutter contre le déni du crime de génocide, sa relativisation, et sa minimisation qui sont devenus monnaie courante.
Nous espérons également que toutes les autorités concernées continueront à mettre tout en œuvre afin d’interrompre la fuite des autres criminels qui sont actuellement recherchés suite à leur implication dans le Génocide commis contre les Tutsi du Rwanda en 1994.

Lyamukuru Félicité
Présidente d’Ibuka Mémoire & Justice ASBL Belgique » 

https://www.ibuka.be/2020/05/17/communique-de-presse-dibuka-memoire-justice-suite-larrestation-de-felicien-kabuga/