La Cour Constitutionnelle a tenu hier son audience concernant la loi sur le négationnisme adoptée au parlement en 2019.

La Cour Constitutionnelle a tenu hier son audience concernant la loi sur le négationnisme adoptée au parlement en 2019. L'avocat de la Communauté arménienne a plaidé pour que cette loi, qui pénalise le négationnisme lorsqu'il sert de couverture aux appels à la haine, couvre également le négationnisme du Génocide des Arméniens. L'organisme de lutte pour l'égalité, UNIA, était à nos côtés. (copyright www.const-court.be)