Polémique au conseil communal de Liège sur la réunion d'un parti ultranationalitse turc

La question était de savoir pourquoi le bourgmestre Willy Demeyer a autorisé dimanche dernier un rassemblement du parti MHP, parti d'extrême droite turc, au Palais des Congrès de Liège. Les organisateurs parlent d'une fête culturelle mais les détracteurs pointent la présence du président du mouvement à ce rendez-vous.

"Je n'ai pas été sollicité pour l'autorisation, ce n'était d'ailleurs pas nécessaire" explique Willy Demeyer, le bourgmestre de Liège. "J'ai été averti personnellement samedi en fin de journée et je me suis entretenu avec le Chef de corps de ce qu'il y avait lieu de faire. Il n'y avait pas de moyens légaux d'interdire cette réunion, et une interdiction aurait été dangereuse pour l'ordre public. La police, présente avec des traducteurs, a vérifié le contenu de la réunion et si des actes illégaux avaient été commis, la réunion aurait été interrompue, ce qui n'a pas été le cas. J'attends un rapport complet émanent de la police communale afin de me faire une idée pour l'avenir".

Les rapports de police et de la sûreté de l'état notent qu'aucun propos xénophobe n'a été tenu, et que les 2000 participants n'ont provoqué aucun incident.

(...)

22 mai 2012

RTBF.be