Het Laatste Nieuws - 09/05

CD&V heeft Yasin Gül uit de partij gezet omdat hij in een filmpje zijn sympathie voor de Grijze Wolven, een extreemrechtse en ultranationalistische Turkse beweging, liet blijken.

Un reportage d’ARTE sur le développement des technologies en Arménie. 

A (re)voir sur : https://www.arte.tv/fr/videos/089791-000-A/armenie-la-silicon-valley-du-caucase/

Direction l'Arménie, qui, il y a un an, vivait sa révolution de velours. Le pays mise depuis une dizaine d'années sur le secteur des nouvelles technologies. En arrivant au pouvoir, le premier ministre Nikol Pachinian a promis de faire du développement de ce marché l'une de ses priorités. Aujourd'hui, les acteurs du secteur attendent beaucoup de l'action du nouveau gouvernement.

RTBF Info  - Soir Première - 25/04 

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_il-n-y-aura-pas-de-penalisation-du-negationnisme-du-genocide-armenien?id=10204852

La Chambre a adopté la proposition de loi élargissant la répression du négationnisme des génocides. Elle concernera désormais aussi le génocide rwandais et le massacre de Srebrenica.  Malgré qu’il soit reconnu par la Belgique, le génocide arménien reste hors du champ de la loi.

LaLibre.be - Christophe Lamfalussy - 08/05

Le Premier ministre arménien, héros de la révolution de velours, défend l’ambition de son gouvernement dans cette interview à La Libre Belgique. Interview.

Vous avez assisté à votre première commémoration du génocide arménien en tant que Premier ministre. Quel est votre sentiment ?

La Libre.be contribution externe -  24/04 - Une opinion de Pierre Mertens, écrivain.

On a commémoré, il y a peu, avec éclat et dignité, le vingt-cinquième anniversaire de l’un des plus effroyables génocides qu’aura connu un siècle qui n’en fut pas avare.

 LaLibre.be - Christophe Lamfalussy - 02/05

International. Le vote des députés belges, le 25 avril, est un choc pour les Arméniens. Comment convoquer un tribunal quand tous les acteurs du génocide sont morts ? À Erevan, le musée poursuit sa quête de vérité. (...)

 La Libre.be - Contribution externe  - 23/04 - Une opinion de Naher Arslan, président de la Fédération des Assyriens de Belgique.

"Qui se souvient aujourd'hui des Arméniens", aurait prononcé Hitler en 1939 à ses généraux. Ces oubliés de l'histoire ont involontairement servi d'exemple à un autre génocide, la Shoah. A-t-on pour autant retenu la leçon ? La Belgique est non seulement encore indécise quant à la reconnaissance qu'elle accorde au génocide des Arméniens de 1915, mais elle l'est encore plus pour les autres oubliés de 1915, les Assyriens et les Grecs pontiques.

 BX1 TV – 29/04 -  Le conseiller communal Yusuf Benhur Ergen a annoncé ce lundi, lors du conseil communal de l’après-midi, qu’il rejoignait les rangs de DéFI, après avoir quitté le MR. Il s’agit de la première défection MR de cette législature.

“J’ai décidé de rejoindre DéFI pour les valeurs et les engagements portés par le parti et notamment en termes de bonne gouvernance, d’éthique, de valeurs humaines et de travail d’équipe” annonce-t-il dans un communiqué. “Les derniers événements survenus lors de la commémoration du génocide des Arméniens, des Araméens et des Grecs pontiques du 24 avril me confortent dans ma décision d’adhésion au parti DéFI qui a toujours été cohérent dans son positionnement sur ce sujet.

À quelques jours de la commémoration du Génocide de 1915, l’émission des Chrétiens Orientaux de  France 2 propose de découvrir quelques lieux de mémoire en Arménie. Certains sont fondateurs de l’identité chrétienne des Arméniens, d’autres sont des lieux de recueillement pour les martyrs du XXe siècle, ceux qui ont été assassinés parce qu’ils étaient chrétiens.

Pour revoir cette émission diffusée le 21 avril,  cliquez sur :

https://www.france.tv/france-2/les-chemins-de-la-foi/953693-lieux-de-memoire-en-armenie.html